Home > Actualités > La Confédération paysanne réclame la protection du terme « fermier »
Partager sur :
ACCORDS DE LIBRE-ÉCHANGE
12.10.2020

La Confédération paysanne réclame la protection du terme « fermier »

 

Lors du débat sur la loi Egalim, la Confédération paysanne a bataillé pour défendre la mention « fromage fermier » et réuni plus de 40.000 signatures autour de sa pétition. Malgré nos alertes, cette mention a pourtant été affaiblie par le gouvernement et le Parlement en mars dernier. Aujourd'hui, les usurpations du terme « fermier » se poursuivent, la dernière en date étant le lancement des « Nouveaux fermiers » !

Ces assauts marketing incessants de l'agro-alimentaire, incarnés aujourd'hui par cette start-up d'investisseurs comme Xavier Niel, spécialisée dans les « substituts de la viande » dont la matière première est importée de toute l'Europe et ultra-transformée, sont intolérables. Un Xavier Niel qui co-signe le référendum pour les animaux avec L.214, tous deux partageant la volonté de supprimer l'élevage. L'un pour son porte-monnaie, l'autre au nom d'une idéologie déconnectée des réalités du vivant.

Ces acteurs de l'agrobusiness vendent un imaginaire autour du produit local, du fermier, du travail paysan, déconnecté de leurs réelles pratiques. Leur objectif est évidemment de tromper les attentes sociétales et environnementales des consommateurs-trices pour accaparer la valeur de la mention « fermier » et faire des profits sur notre dos.

La Confédération paysanne a donc décidé d'agir en justice et de déposer plainte pour délit de tromperie et pratiques commerciales trompeuses contre les « Nouveaux fermiers ». Nous souhaitons alerter l'opinion et susciter la réaction du gouvernement et du législateur pour que soit rapidement conçu un cadre réglementaire complet qui protège le terme « fermier » pour toutes les productions.

C'est le manque d'ambition et de volonté politique qui permet à ces « nouveaux fermiers » d'exister à nos dépens. S'il existe déjà une définition réglementaire du terme « fermier » pour la volaille et les fromages, il est urgent d'aller beaucoup plus loin pour protéger la valorisation de ce que les paysannes et les paysans produisent réellement sur leurs fermes.

 

TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération paysanne des Pays de la Loire