Home > Actualités > La transition agroécologique exige un développement rural fort
Partager sur :
ENVIRONNEMENT
12.10.2020

La transition agroécologique exige un développement rural fort

Aujourd'hui se tenait au Ministère de l'Agriculture une réunion de présentation du volet agricole du plan de relance. Avec 1,2 milliards d'euros de fléchés, dont près de la moitié consacrée à la transition agroécologique, la Confédération paysanne prend acte de la volonté de l'exécutif d'encourager les paysans et paysannes et l'ensemble du paysage agricole à évoluer.

Cette transition, la Confédération n'a pas attendu le plan de relance pour la porter, syndicalement, et aussi en accompagnant les paysans et paysannes via son organisme de développement : la Fédération Associative pour le Développement de l'Emploi Agricole et Rural (FADEAR). Depuis 30 ans, la FADEAR agit pour le changement des pratiques par la formation et l'accompagnement. Depuis 30 ans, nous parlons de changement climatique, d'adaptation, de souveraineté alimentaire, de relocalisation de l'alimentation, d'installation et d'emploi paysan. 30 ans que nous portons les priorités énoncées par le volet « Transition agricole, alimentation et forêt » du plan de relance. 30 ans au service de l'agriculture paysanne.

Il est temps de reconnaître durablement le rôle de la FADEAR comme outil de développement au service de la transition agroécologique.

L'accès difficile de la FADEAR aux leviers financier sur lesquels elle s'appuie complique chaque jour cet accompagnement de qualité pourtant essentiel. Le compte d'affectation spécial « Développement agricole et rural » (CASDAR) est un de ces leviers. Reconnu par le Ministère lui-même comme un outil pour financer l'accompagnement à la transition agroécologique, il est financé par l'ensemble des paysans et paysannes. Au-delà des effets d'annonce, nous demandons que notre travail et notre rôle pour la transition agroécologique soient reconnus à la hauteur de ce que nous représentons et réalisons. Une répartition plus équitable des fonds CASDAR doit être actée. C'est ainsi que l'ambition de transition agroécologique sera plus efficace.

TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération paysanne des Pays de la Loire